Chargement du blog ...
Le bordel artistique et (vaguement) organisé de la dessinatrice Kalli... - Il y a 623 articles et 1775 commentaires !
 


Description du blog :
Gros bazar d'une dessinatrice, avec des des illustrations, des strips, des notes, un peu de tout, qui tient dans un p'tit cocon tout chaud (Essayez de vous y retrouver ^^) !
Recherche

Catégories
Menu
Liens
Amis
Hika (Chan)
Le tumblr d'une jeune, belle et grande dessinatrice, aux influences mangatesques (Sailor Moon Pawa !). A visiter d'urgence (Sinon vous aurez affaire à moi et à elle ^^) !
En direct du front
29/06/2016
C'est l'heure de l'été ! Du lit trempé de sueur au petit matin, des moustiques, du temps qui ne sait pas ce qu'il veut et de la Japan Expo ! J'espère que je ne vais pas mourir de déshydratation cette année (je prie pour une convention orageuse, avec).
Précédent | 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63  | Suivant
sur le blog !
SERIE ANIMEE : LA CROISEE DANS UN LABYRINTHE ETRANGER
Jeudi 10 Janvier 20:13 » vu 22823 fois, [0 commentaire]
Catégorie : Articles/Critiques pas objectifs
LA CROISEE DANS UN LABYRINTHE ETRANGER (IKOKU MEIRO NO CROISEE)

Kawaii !

Scénario :


Claude, et son grand-père, Oscar, tiennent une ferronnerie au sein d'une galerie marchande parisienne, à la fin du XIXème siècle. La vie y est difficile, notamment depuis la mort du père de Claude, et l'ouverture des « grands magasins », qui concurrencent fortement les petits commerces. C'est dans ce contexte que Oscar, grand voyageur devant l'éternel, ramène dans ses valises, Yune, une petite japonaise engagée en tant que domestique. Commence alors pour nos trois compagnons, une étrange cohabitation.

Personnages :

- Claude Claudel : jeune ferronnier réservé et caractériel, il est passionné par son métier et souhaite parvenir au niveau de son père. C'est un homme taciturne, mais qui peut se révéler drôle et affectueux par moments.

- Oscar Claudel : un vieil homme attiré par les voyages. Il passe la majeure partie de son temps à parcourir le globe et à tailler une bavette avec les habitants de la galerie marchande. Sous ses airs bonhommes et détachés, il tient énormément à Claude et essaye tant bien que mal de le « décoincer ».

- Yune : petite japonaise ayant quitté son pays pour devenir domestique chez Oscar, en raison d'une tradition familale. Elle paraît timide et maladroite, mais se révèle perspicace, sérieuse, têtue et attentionnée. Elle souhaite par-dessus tout satisfaire ses maîtres, et surtout Claude.

- Alice Blanche : cette demoiselle « de la haute » voue une passion dévorante pour tout ce qui est japonais. Elle possède chez elle une collection d'objets asiatiques et tente de comprendre et d'adopter cette culture qui n'est pas la sienne. Yune lui a tapé dans l'oeil dès leur première rencontre.

D'autres personnages ont leur importance dans l'intrigue, mais je ne peux, hélas, pas tous les citer...

Thèmes abordés :

- La découverte de l'autre
- Le choc culturel
- L'amour
- Les inégalités sociales
- La nostalgie
- Le progrès face aux traditions

Avis :

Attention, je parle ici, comme pour « Chi », d'un anime qui n'a pas été licencié en France (Ce qui est bien dommage). Cette série est assez courte car elle comprend 12 épisodes, et est palpitante !
Ses créateurs ont effectué un véritable travail de fond pour que le spectateur soit plongé dans le Paris du XIXème siècle. Les bâtiments, les objets, les habitudes du quotidien et les vêtements sont parfaitement reproduits. On peut peut-être reprocher aux coiffures de Claude et Oscar d'être un peu anachroniques (comme celles d'Alice et de Camille), mais ce n'est pas très choquant, ni très important. De même, les textes, les enseignes, et la voix off, sont en français, ce qui est un plus ! Le chara-design est donc très agréable à l’œil, et la musique agrémente le tout, pour nous plonger dans une certaine atmosphère historique.
Même si la vie des protagonistes, et plus généralement des Parisiens semble agréable et joyeuse au premier regard, la série nous montre bien que le quotidien n'est pas simple, et qu'il faut parfois faire face à des obstacles parfois infranchissables. Les exemples de Claude et de la sœur d'Alice, Camille, sont révélateurs. L'un doit reprendre l'affaire familiale, et marcher dans les pas de son père, grand artiste ferronnier, malgré les difficultés économiques ; l'autre doit correspondre à tous les codes de la haute société, afin de faire honneur à sa famille et trouver un mari fortuné.
Cette période de l'Histoire, relative aux conséquences de la Révolution industrielle sur la société est assez bien décrite. Les commerces individuels souffrent du regroupement des produits dans les grandes enseignes, et l'on voit bien qu'il s'agit d'un tournant, auquel il faut s'adapter pour ne pas disparaître.
Les personnages, qu'ils soient principaux ou secondaires sont attachants et bien développés. Chacun a sa place et son rôle, et je les trouve tous intéressants.
L'un des thèmes principaux de la série est bien évidemment le choc des cultures. Yune doit se faire à sa nouvelle vie, Claude doit composer avec une culture qui n'est pas la sienne. Les malentendus et les incompréhensions sont nombreux, mais les découvertes et l'humour ont leur place. Lorsque Yune goûte du fromage pour la première fois, ça vaut le coup d'oeil !
Même si l'histoire suit un fil rouge, qui est l'adaptation de Yune à sa vie en France, chaque épisode a sa propre problématique, comme la réalisation d'une enseigne pour Claude ou la visite de courtoisie chez Alice.
La fin peut laisser sur sa faim (Oh oh oh, jeu de mots), tant l'histoire est prenante et les personnages intéressants. J'ai eu envie d'en savoir plus, notamment à propos des relations entre les protagonistes, mais la série en elle-même ne finit pas en queue de poisson. En effet, l'objectif d'origine était l'intégration de Yune dans l'univers de la galerie marchande. Et ceci est respecté.

Images :

Ca fait du peuple, non ?
De gauche à droite, pour les demoiselles : Camille, Alic et Yune. Pour les damoiseaux : Oscar et Claude

J'adore ce style d'illustration
Non, un kimono, ça ne se met pas comme ça !

Oooh !
La galerie marchande, haut lieu de l'intrigue !
Me contacter

Nom
Clara
Date naissance
Un 28 février
Passions
Le dessin, l'écriture, un peu de lecture, le ciné... Ouais en gros un tas de trucs !
Sport
Hum... J'aime bien le sprint et la baston (la sympa avec mon frangin XD)
Livre de chevet actuel
"De la maladie" de Virginia Woolf
Musiques
De tout et du n'importe quoi.
Films
Beaucoup, beaucoup de choses ! Je donne quelques exemples : "Les enfants de la Pluie", "Si tu tends l'oreille", "Paï", "Le Royaume des Chats", "Escaflowne le film", "Star Wars" etc...
Manga/Anime
- X-Day
- Millenium Actress
- Kimi wa Pet !
- Speed Grapher
- Les princes du thé
-Les Visions d'Escaflowne
-Bride Stories
-Lovely Complex
-Rough
D.A/Série
- Code lyoko
- Monsieur Bébé
- Nestor Burma
- Oban Star-Racers
La chanson que j'ai dans la tête maintenant tout de suite
"Licence to kill" de Gladys Knight
Ma dernière sortie au cinéma
"Deadpool"
Ma dernière expo
"James Bond"