Chargement du blog ...
Le bordel artistique et (vaguement) organisé de la dessinatrice Kalli... - Il y a 623 articles et 1775 commentaires !
 


Description du blog :
Gros bazar d'une dessinatrice, avec des des illustrations, des strips, des notes, un peu de tout, qui tient dans un p'tit cocon tout chaud (Essayez de vous y retrouver ^^) !
Recherche

Catégories
Menu
Liens
Amis
Hika (Chan)
Le tumblr d'une jeune, belle et grande dessinatrice, aux influences mangatesques (Sailor Moon Pawa !). A visiter d'urgence (Sinon vous aurez affaire à moi et à elle ^^) !
En direct du front
29/06/2016
C'est l'heure de l'été ! Du lit trempé de sueur au petit matin, des moustiques, du temps qui ne sait pas ce qu'il veut et de la Japan Expo ! J'espère que je ne vais pas mourir de déshydratation cette année (je prie pour une convention orageuse, avec).
Précédent | 1 2 3 4 5 6 7 8  | Suivant
sur le blog !
BRUXELLES - JOUR 4 : LE BILAN
Jeudi 21 Juin 22:13 » vu 22622 fois, [0 commentaire]
Catégorie : Choses pas rangées
Je ne peux, hélas, pas vous conter grand'chose du dernier jour de notre voyage, puisqu'il s'est résumé à traîner dans la chambre de l'hôtel en attendant l'heure de la libérer, puis de rentrer en Thalys (Où je n'ai fait que lire des contes d'Andersen, avec une boîte d'anti-dépresseurs pour faire passer certaines histoires).
Je vais donc profiter de cet article pour poster nos bilans respectifs et un peu d'humour (Mais pas de blagues belges, on en connaît tous au moins une).

Je suis lunatique, je suis au courant...

Preuve, s'il en fallait encore, que je suis une boule de contradictions. L'ordinateur a surtout été utile pour rechercher des informations sur ce qu'on avait vu durant la journée.

Et maintenant, mon bilan de cette escapade :

En gros, j'ai la tête et les pieds usés. Il reste presque rien d'utilisable...

Je dois avoir un air rassurant, car on me demande souvent son chemin ou un renseignement, et ce, quelle que soit la ville. C'est amusant, et ça me plaît !

En ce qui concerne le bilan de Monsieur Logique :

Zut, j'ai oublié mes sourcils à la maison...

Les Allemands se débrouillent bien aussi !

Pour terminer, une petite sélection de photos !

Rouge !
Quelque chose me dit qu'un Français est passé par là...

Quel style !
Une des nombreuses façades dédiées à la BD, que l'on trouve un peu partout dans Bruxelles.

C'est malin, ça !
Les personnages de fiction ont leur propre vie, sachez-le !

Puzzle de 1000 pièces, au moins
Un tableau représentant la corvée qu'a pu être l'assemblage des squelettes d'Iguanodons...

Coucou, c'est nous !
Une baleine, une pseudo-photographe et un Vulcain.

Quelle jolie manucure...
L'Iguanodon qui trône devant le Muséum des sciences naturelles. Il a un petit air de "statue des années fascistes"

Faites comme eux : soyez heureux !
Une affiche datant de l'Exposition universelle de 1958. Il y en a plusieurs sur ce même thème. J'adore ces petites campagnes de sensibilisation !

Trop de chiffres tue les chiffres
J'ai surtout retenu le nombre d'enfants perdus, les tentatives de suicide et les décès. Non, je ne suis pas morbide...

Soyons sérieux cinq minutes ! C'est un sujet grave !
Etrangement, il n'y avait plus de canards dans le lac...

Ca va la vessie ?
Le Manneken pis, habillé à l'occasion d'une célébration sur le Québec.

Vu le peu de réactions à mon compte-rendu, je ne vais pas vous enquiquiner davantage avec mes informations pratiques et autres adresses. Seulement, si je n'avais qu'un site à vous proposer, ce serait celui-là .
BRUXELLES - JOUR 3 : DE LA QUANTITÉ !
Mercredi 20 Juin 18:06 » vu 21721 fois, []
Catégorie : Choses pas rangées
Pour cet avant-dernier jour de voyage, et vu l'état de mes jambes, nous avons un peu levé le pied. Seul le matin était consacré aux visites, l'après-midi permettant de se reposer, de faire les valises et d'acheter quelques éventuels souvenirs (Oh, cette chope de bière arborant Hercule Poirot est d'une élégance rare).
Si je ne me trompe pas d'orthographe, nous nous sommes rendus de bon matin à la plaine d'Heysel, où s'est déroulée l'exposition universelle de 1958, événement pour lequel l'Atomium (qui représente une maille de fer, et non pas un atome de fer) a été construit. D'après un camarade belge, c'est la flemme qui a empêché la destruction de l'Atomium (un peu comme la Tour Eiffel, peut-être). Les autres bâtiments de cette période n'existent plus, et on y trouve à la place un planétarium, un stade sportif et un parc d'attraction (doté d'une "Mini-Europe", c'est-à-dire un parcours où des monuments célèbres sont reproduits en petite taille), entre autre.
A la sortie du métro, l'Atomium n'est pas trop difficile à reprérer, et le chemin est plutôt bien indiqué. D'ailleurs, si j'arrive à voir à quoi peut faire penser la Tour Eiffel, et à ce que les Français sont censés compenser, j'avoue avoir plus de mal pour l'Atomium... Blague à part, la structure en impose, et connaissant mon vertige, je savais dès le départ que j'allais déguster. On vous fait entrer dans un ascenseur dont le toit est transparent et permet de voir à quelle vitesse nous montons (Mettre également un sol transparent aurait pu avoir son petit effet). Les visiteurs ont accès à quelques boules : celle du haut, qui offre un panorama et un restaurant gastronomique (Hum... Ca me rappelle quelque chose, mais je n'arrive pas à savoir quoi exactement), et deux autres, plus basses, contenant une exposition permanente sur l'exposition universelle, et une exposition temporaire (Pour nous, c'était sur l'eau). Je peux vous assurer qu'en haut, la vue est superbe.

Ben tiens, comme c'est surprenant...

Une fois descendus, nous avons parcourus une longue allée bordée d'arbres (Un peu de verdure dans ce monde de brutes) pour rejoindre le planétarium. Il est certes peu étendu, et un poil viellot, mais l'attraction principale concerne ses films, et non pas sa partie musée, qui est quand même instructive. Pete m'a d'ailleurs littéralement laminée au quizz sur l'astronomie (Penser à arrêter de frimer devant un intellectuel... ). Cette dernière visite officielle m'a permis de me rappeler un vieux rêve d'enfant :

Quand j'aurais BEAUCOUP de sous, donc...

J'ai des envies simples, n'est-ce pas ?

L'heure du repas se faisant cruellement sentir, nous sommes retournés en centre-ville pour nous sustenter (Le prix prohibitif et le peu de diversité du miam à l'Atomium en sont une raison). Au sein du musée de BELvue (qui n'a pas été visité ) se trouve un bar à salade bien sympathique : on choisit ce qu'on veut manger parmi une ribambelle de denrées, et on paie au poids !

Indice : c'est le plus mince

A savoir : pour aller de ce musée à Grand'Place, vous n'avez qu'à marcher pendant environ dix minutes, sur une longue pente (On passe devant la Gare Centrale, à ne pas confondre avec celle de Bruxelles-Midi). Pendant que Monsieur Logique profitait du WIFI de l'hôtel, je suis partie en chasse d'une autre spécialité belge : les chocolats. Il y en a pour tous les goûts : du produit de base aux ballotins de luxe (Godiva, pour ne pas citer de marque en exemple). Quoiqu'il en soit, la plupart des boutiques proposent des offres qu'il serait malvenu de refuser (Y a même du chocolat pour diabétiques) :

J'exagère à peine, sachez-le !

C'est donc les bras pleins et le porte-monnaie vide que je suis rentrée rejoindre Pete. Pour notre dernière soirée dans la capitale, il fallait qu'on respecte un fameux cliché : les frites. On trouve des friteries un peu partout, donc il n'y a pas à s'inquiéter (C'est un peu le kébab belge). Par contre, ne prévoyez rien d'autre, à moins d'avoir un estomac extensible : c'est bourratif !
Pensez à faire vérifier l'état de vos artères à votre retour, ça peut toujours être utile...

Oh, le petit drapeau !
L'Atomium dans toute sa splendeur !

Ne regarde pas en bas...
Une petite vue du sommet, histoire de vous faire une opinion. Ca me fait penser que j'ai oublié la hauteur totale de ce tas de ferraille...

C'est chou !
Un des satellites de la mission Cluster, dépendant de l'Agence spatiale européenne (Oui, on a un programme spatial).

Des poneys !
Lorsqu'on fait partie de la bridage montée, il est de bon ton d'éviter de passer par Grand'Place, pour ne pas avoir à s'arrêter toutes les deux secondes à cause des touristes.

On se revoit demain pour la dernière partie de ce compte-rendu ! En espérant que ce dernier vous aura plu.
BRUXELLES - JOUR 2 : DES IMAGES ET DES AMPOULES
Mardi 19 Juin 18:23 » vu 21678 fois, [0 commentaire]
Catégorie : Choses pas rangées
Le programme du deuxième jour était un peu chargé (Ma jambe me l'a fait comprendre en milieu de journée) : Centre belge de la bande-dessinée et Muséum de sciences naturelles ! Pour ne rien arranger, la matinée était pluvieuse et le quartier du premier musée, en travaux. A croire que la BD belge se mérite : on a dû tourner pendant un petit moment avant de tomber sur le bon bâtiment (d'anciens grands magasins très connus).
Le Centre belge de la bande-dessinée recueille essentiellement des planches, produits dérivés et travaux du courant franco-belge du neuvième art, et notamment des années 1930-1970 (deux statues, de Porco Rosso et de Sangoku trônent cependant devant le guichet). Le musée peut se diviser en trois parties : une exposition permamente sur les origines de la BD et les grands auteurs, comme Hergé, Roba ou Peyo ; une autre où environ 200 planches, sur le stock du centre, sont présentées à tour de rôle, selon un thème particulier (Dans notre cas, celui-ci portait sur les animaux), et enfin, un étage réservé aux expositions temporaires (Là encore, nous avions la présentation du travail de deux dessinateurs : Posy Simmonds et Marteen Toonder). Ce lieu est un vrai régal pour les yeux, mais il vaut mieux le visiter durant un jour entier, et non pas seulement quelques heures. De plus, le lieu est plutôt propice aux visites guidées. Monsieur Logique a été plus malin que moi : il s'est incrusté dans une sortie scolaire pour visiter. De mon côté, je ressemblais à ça :

Ah, le fameux complexe d'infériorité !
Devant la crème de la crème, on a tendance à chouiner, un peu.

Après avoir épuisé une bonne partie de nos réserves en concentration, il était temps de manger un bout, histoire de reprendre quelques forces. Pour ce midi, nous avons eu droit à un restaurant traditionnel grec, qui passait des reprises de Dalida en fond sonore. J'ai découvert une petite merveille gastronomique, pas difficile à refaire chez soi :

Je sais toujours aussi mal dessiner les aliments...

Le repas avalé, direction le Muséum ! Il est également un peu difficile à trouver, surtout lorsqu'on s'y rend en métro. Par contre, j'ai eu droit à l'étalage de ce que tout juriste doit voir au moins une fois dans sa vie :

Les juristes sont des humains comme les autres, merci...

En vrai, ça en jette. Pour résumer, on y trouve le siège de la Commission européenne, et celui du Conseil des ministres (Le Parlement est à Strasbourg). Il est sûrement possible de s'y rendre, mais nous n'avions pas le temps. Le petit détail amusant était la façade d'un des bâtiments, qui vantait un renforcement de l'économie au sein des Etats-membres (Ce qui est de bon ton en ce moment).

Une petite trotte de marche plus tard, agrémentée d'une partie de "La carte aux trésors" dans le parc du Muséum, nous sommes enfin arrivés sur place (Au moins, le Jardin des plantes, il est plat et on peut voir précisément où on va ! ). La spécialité locale est la collection impressionnante de dinosaures complets, et notamment d'Iguanodons, découverts dans une mine belge (On peut observer les squelettes dans un tunnel de verre, histoire d'avoir les pétoches face à ces géants).

Tu veux une gommette ?

Tout comme le Centre belge de la bande-dessinée, il faut réserver la journée pour le parcourir (Sachant qu'il ferme tôt, c'est-à-dire à 17h). Pour le coup, nous n'avons pu voir que la salle des dinosaures, mais ce n'est que la partie immergée de l'iceberg. Il y a une charmante petite cafétéria, et une boutique à faire hurler votre compte bancaire (Je voulais les chaussettes-squelettes de dino, mais elles étaient taillées pour les mômes).
Nous avons donc été jetés dehors à la fermeture du musée. J'ai donc pu profiter du reste de l'après-midi pour agoniser sur mon lit, mes jambes ayant rendu l'âme (M'en fout, j'ai une peluche de T-rex, maintenant).

Un peu spartiate, vous en conviendrez...
Le bureau d'Edgar P. Jacobs, le papa de Blake et Mortimer.

Ah ah !
Une des nombreuses cases présentes dans le Centre belge de la bande-dessinée

Indiana Jones ? Ah, non. Il est archéologue...
La reconstitution d'un champ de fouilles, au Muséum des sciences naturelles.

Coucou, toi !
Saluez votre ami le carnivore !

A demain, pour de nouvelles aventures !
BRUXELLES - JOUR 1 : TU LA SENS MA GRAND'PLACE ?!
Lundi 18 Juin 20:23 » vu 21547 fois, [2 commentaires]
Catégorie : Choses pas rangées
Pendant les jours qui vont suivre, vous aurez droit à un petit compte-rendu de mon voyage à Bruxelles. Si les articles dans ce genre vous enquiquinent, attendez la fin de la semaine.

Après un voyage ma foi fort long (1h20 pour faire Paris-Bruxelles, c'est le dépaysement aux portes de la France), Monsieur Logique (Pete, pour violer son anonymat) et moi sommes arrivés en un bel après-midi, à Bruxelles-Midi, la gare internationale de la capitale. Heureusement pour mes petits bras, notre hôtel n'était pas situé très loin du centre-ville, ce qui m'a permis de ne pas traîner la valise pendant des heures. Si vous voulez des détails géographiques, sachez qu'il y avait un fameux bar gay nommé "Homo Erectus", ainsi que des librairies et des boutiques de timbres tous les 2 mètres.
Les affaires posées, nous nous sommes jetés sur une des principales attractions de la ville : la Grand'Place (La plus belle place du monde selon Victor Hugo). Je dois avouer que l'effet de surprise est plutôt bien fait : il faut toujours passer par une petite rue, pour déboucher sur cette immense place, bien souvent bondée. Pour résumer, on y trouve : des pavés, des musées et des brasseries.
Blague à part, j'étais surtout là pour manger ma gauffre bruxelloise, parce que bon, il faut penser aux choses vitales avant de se rincer l'oeil sur des monuments historiques.

C'est impossible à manger avec dignité

A savoir, à côté de Grand'Place se trouve un autre cliché belge : le Manneken Pis (Mon guide du Routard disait "A un jet de pipi". Ah ah... quel humour). Mais si ! Ce gamin qui fait pipi en continu, et qu'on habille de temps en temps, pour les grandes occasions. Ma première réaction a été :

55 centimètres de ferraille, précisément !
D'ailleurs, il vaut mieux ne pas trop rester devant : soit on se fait piétiner par les passants, soit on se fait dépouiller par les pickpockets (Heureusement pour moi et malheureusement pour ma voisine, je ne fus pas victime d'un vol).

Ce petit détour effectué, nous avons visité notre premier musée : celui des Brasseurs belges. Pour quelques euros, vous aurez droit à la reconstitution d'une brasserie du XIXème siècle, à une installation industrielle interactive, et à un film de propagande du lobby des brasseurs (monté et sous-titré par un type sous acides, vue l'utilisation intempestives de couleurs et de polices étranges). L'intérêt du musée est bien sûr la dégustation offerte à la fin de la visite, dans une jolie reconstitution de taverne, avec le spectacle de la préparation du demi à la clé (Avec couteau et évier d'eau claire pour évacuer la mousse en trop). Ne buvant jamais d'alcool, devinez qui a profité des boissons :

L'alcool est dangereux pour la santé, tout ça, tout ça...
Petit message de prévention : je risque de parler bière tout au long de ce compte-rendu, alors sachez que l'alcool est dangereux pour la santé, et qu'il donne mauvaise haleine pendant plusieurs heures, même si vous vous lavez les dents (Oh et puis zut ! Vous êtes censés être des gens responsables).

J'en profite pour remercier les deux personnes s'occupant du musée le jour où je suis venue, qui étaient bien sympathiques !

Une des spécialités de Bruxelles est la dentelle, ainsi que la tapisserie. Vous aurez donc droit aux alentours de la Grand'Place à quelques boutiques arborant des articles bien souvent kitsch. Outre les tapis reprenant les tableaux céléèbres, on pouvait trouver à peu près n'importe quel motif, même le Petit Prince de Saint Exupéry.

Non, je ne veux pas !

La journée s'est terminée dans un bar, à regarder les commentaires sur l'Euro 2012, avec l'accent belge (et une bière pour Monsieur Logique).

Quel joli ciel bleu !
La maison du Roi, musée de la Grand'Place.

Quelles sont ses dimensions ?
Une cuve au Musée des Brasseurs belges. Il y a de quoi laisser rêveur, non ?

Quel choix !
Le présentoir de mon fournisseur officiel de gaufres. Si vous regardez attentivement, vous retrouverez mon choix !

Je veux dessiner aussi bien que ce type fait des statues !
Une demoiselle sur la façade de l'Hôtel de Ville.

On se retrouve demain, pour la suite !

PS : A la fin de ce compte-rendu, je parlerai peut-être de mes adresses lors de notre séjour, mais seulement si ça en intéresse.
3615 MA VIE : BONUS !
Jeudi 01 Mars 20:19 » vu 20075 fois, [0 commentaire]
Catégorie : Choses pas rangées
Il y a quelques temps de cela, j'avais organisé un petit concours nommé "3615 Ma vie". Une charmante auteure de "La planète des couleurs", Rosaglia Heredia-Harel m'a demandé de réaliser sur le principe de ce concours, un petit strip narrant une anecdote de vacances bien amusante : "Les vach'marineuh" .

Case 1

Case 2

Case 3

Case 4

Si ce spectacle vous intéresse, allez donc vous balader en Corse, sur la plage du Lodu ! Dessiner cette histoire m'a permis de me conforter sur mon incapacité à représenter de manière satisfaitante les paysages et les animaux (Même si observer les vaches m'a fait comprendre qu'elles avaient l'arrière-train carré, et ça, ça change la vie).
C'EST L'HEURE DES VOEUX !
Dimanche 01 Janvier 10:20 » vu 20051 fois, [0 commentaire]
Catégorie : Choses pas rangées
Elle est pas choute ?

C'est sur cette petite demoiselle, inspirée des costumes d'Europe de l'Est, que je vous souhaite une bonne et chouette année. Il paraît qu'une fin du monde est programmée pour décembre prochain, alors autant en profiter, avant de se moquer des théoriciens le jour dit (Les Mayas pensaient que leur civilisation se poursuivrait jusque dans les années 2000. Ce n'est pas vraiment le cas, même si l'ethnie existe encore).
 Pour ma part, elle commence bien : mes partiels commencent le 3 janvier, youpi...
SAUVEZ VOS TYMPANS : MANGEZ UNE GROUPIE
Vendredi 26 Aout 11:01 » vu 27782 fois, []
Catégorie : Choses pas rangées
Aujourd'hui, post absolument dépourvu de réflexion et de mots en trois syllabes. Une charmante connaissance m'a demandée sur mon compte Formspring de donner mon top 10 de personnages de fiction favoris. Petit rappel : je ne fantasme pas, mais je groupifie (C'est-à-dire qu'il n'y a rien de sexuel ou de sentimental. Je sais que je n'ai pas la lumière à tous les étages, mais quand même...).
Alors profitez bien de ce Top 10 riche en groupifiage, un peu geek et surtout bizarre :

Régis, Régis, t'es l'meilleur !

Numéro 10 : Mewtwo (Pokémon)

Vas-y, fais ton air méchant !

Dans ma prime jeunesse, mon père m'a un jour accompagnée à une séance du premier film Pokémon. Bon, ce n'est pas un chef d'oeuvre du genre, mais il présentait un personnage spécial : Mewtwo. Créature clonée et dépressive sur les bords, il possède de super pouvoirs (Comme celui de parler sans remuer les lèvres) et souhaite dominer le monde et détruire les humains. Un être charmant, n'est-il pas ?

Numéro 9 : Abe (Hellboy)

Eurêka, j'ai trouvé

Mi-homme, mi-poisson, cet intello télépathe passe son temps à écouter du classique, à manger des oeufs pourris et à bouger bizarrement ses mains. Il chante également très bien la chanson "Can't smile without you" sous l'effet de la boisson (Private joke pour ceux qui ont vu le deuxième film).

Numéro 8 : Thor (Stargate SG-1)

Je suis débordant de bonheur...

Bon, ça fait le troisième non-humain que je présente, je crains que la moitié des lecteurs ne soit traumatisée... Thor est le commandant suprême de la flotte appartenant à la race extra-terrestre des Asgard, gentils petits aliens dépourvus de tout sens de l'humour et fanatiquement logiques. Pour vous donner un exemple : à la question "Oh mon Dieu, nous sommes pris dans un trou noir ! Allons-nous tous mourir ?", Thor répondra "Probablement" (sur un ton plat et détaché ) . Avec ses grands yeux noirs inexpressifs, son intelligence tellement supérieure que je ne comprends de ses monologues qu'un mot sur deux, et son côté pince-sans-rire involontaire, il a tout pour plaire (Non ? Ah, bon...).

Numéro 7 : Jean (Les malheurs de Sophie)

Ma cabane au fond du jardin

Après la zoophilie, la pédophilie ! Non, je plaisante. Petite, et encore un peu maintenant, j'étais fan de ce personnage. Toujours droit et intègre, honnête, courageux et terriblement gentil, Jean est le compagnon idéal (Devenu grand, il est toujours le même, avec des favoris en plus... Chez moi, c'est une qualité ) . Certains diront que c'est un garçon plat et inintéressant, voire neuneu. En effet. C'est ce qui fait son charme, non ?

Numéro 6 : Martouf/Lantash (Stargate SG-1)

Mais QUOI ?!

Membre des Tok-ras, charmante faction où des humains vivent en symbiose avec un ver dans le crâne, doté d'une conscience propre, Martouf est un niais sympathique, un poil psycho-rigide (Avec de jolis yeux clairs... et un sens de la mode tout pourri, comme tous les Tok'ras). Son symbiote, Lantash, est moins marrant et plus grande gueule.

Numéro 5 : Colonel Jack O'Neill (Stargate SG-1)

Quoi, qu'est-c't'as ?

La série Stargate SG-1 est un nid de personnages sur lesquels groupifier, je pense que vous l'aurez remarqué. O'Neill est le stéréotype du militaire borné et un peu bête. Mais il est également doté d'un solide sens de l'humour, d'une facette "Je suis un sale gosse et j'embête le monde" et d'une incroyable capacité pour survivre à tout et n'importe quoi. J'ajouterais également que son doubleur français est franchement doué.

Numéro 4 : Garrus (Mass effect)

Souris à la caméra !

Ce Turien (Race extra-terrestre donnant lieu à un curieux mélange entre reptile et insecte) est un ancien militaire, justicier à ses heures perdues. D'un humour à toute épreuve et d'une volonté sans faille, c'est un personnage vraiment marrant. Il sait parler aux femmes, puisqu'il (citation) "Savoure le dernier tir avant de défoncer le dissipateur" ! Il possède également un petit côté "J'ai des blessures secrètes, fais-moi un câlin >o<" assez attachant.

Numéro 3 : Claude Frollo (Le bossu de Notre-Dame)

Je te méprise...

C'est mon côté masochiste qui remonte. Je pense qu'il s'agit du meilleur méchant issu des films Disney : manipulateur, sadique, obsédé par la religion, bourré de préjugés et à moitié fou. Il m'est cependant diaboliquement sympathique, son doubleur français (Jean Piat... hiii !) ayant une voix et un ton particulièrement séduisants.

Numéro 2 : Van Fanel (Les Visions d'Escaflowne)

Euh, je te dérange ..?

Toute mon adolescence ! Jeune roi dont le pays a été rasé, avide de vengeance et propriétaire d'un gros mecha (Avec une grosse épée), c'est un cliché du genre. Il est néanmoins drôle, touchant, honnête, maladroit et un peu beaucoup névrosé. Ce petit ténébreux a de quoi faire tomber les filles, non ?

Numéro 1 : John Smith (Pocahontas)

Gnihihihihi

Idéal masculin depuis mes 6 ans, John Smith est un explorateur aryen (Oui, blond aux yeux bleus, c'est ça, non ? ), ayant la classe, même avec son drôle de casque. Il sait chanter, courir après les indiennes écolo, blaguer à tout moment et effectuer quelques actions héroïques quand le scénario le demande. Parfait, je vous dis !

Que dire après ce top ? Que je suis timbrée, je suis au courant... Si on faisait un mélange de tout ceux que j'ai cité, on obtiendrait un type étrange, combattant, intello, ténébreux, avec beaucoup d'humour, de classe et de conviction. Tiens... on me dit dans l'oreillette que quelqu'un souhaiterait s'exprimer :

Oh, rabat-joie...

Moquez-vous bien, donnez-moi votre propre top, et prenez tout ceci au second degré !
JE NE SUIS PAS LA !
Lundi 15 Aout 11:46 » vu 23372 fois, [2 commentaires]
Catégorie : Choses pas rangées
Décidément, je suis un peu occupée durant ses vacances. Je reviens tout juste de Belgique, et je dois déjà repartir pour la Normandie. Je rattraperais mon retard quand je serais de retour.
Si je devais résumer mon voyage dans ce charmant pays où il n'y a pas de gouvernement, j'utiliserais cette photo :

Chaaat !
(Avec l'aimable participation de Calypso)

Bon été !
KALLI DECOUVRE LES JOIES DU COLLOQUE
Vendredi 24 Juin 16:44 » vu 22700 fois, [0 commentaire]
Catégorie : Choses pas rangées
Lorsque l'on est étudiant(e) en droit, il peut nous arriver de faire autre chose que d'apprendre par coeur notre Code civil/pénal/des marchés publics (Ca vous donne envie, avouez-le). Grâce à une consoeur, j'ai pu assister à un colloque. Au début, j'ai eu cette réaction :

T'es majeure, il me semble...

Il est vrai que ce type d'événement peut faire penser à une assemblée de grabataires voulant refaire le monde avec force langue de bois ; en tout cas, dans l'imagerie populaire. Sachez que je n'ai pas eu cette impression, de mon côté.
Mais qu'est-ce que le Conseil d'Etat ? Pour résumer, il s'agit de la Cour suprême de l'ordre administratif, tandis que la Cour de casstion est la Cour suprême de l'ordre judiciaire (Le boss de fin de niveau de la justice administrative/judiciaire, pour faire simple). Pour plus de renseignements, cliquez par .

Ouh la langue de vipère !

Je suis venue avec quelques a priori, qui sont vite partis, une fois les débats commencés. Ces derniers étaient d'ailleurs de qualité et pas mal de monde s'était déplacé pour l'occasion. Entre autre, nous avons pu écouter : une membre du Conseil d'Etat, une diplomate, une amirale et une policière. Si l'on ajoute la salle du colloque, il y avait de quoi profiter de sa journée :

Oooh !

A ce sujet, devant chaque siège, nous avions un micro avec des petits boutons. De quoi s'amuser, si le dispositif avait été allumé (Les boutons lumineux ne sont pas le monopole des militaires dans les films catastrophes).

Je veux la même chose chez moi !

Je ne peux pas vous résumer l'ensemble des paroles qui ont été proférées au sein de cette assemblée,  mais sachez que cela valait le coup de se déplacer, notamment pour les témoignages des personnes citées plus haut (Aaah... l'expérience des femmes sur les navires de guerre. Un traumatisme pour les marins).
Nous avons également eu droit à de fameuses blagounettes et informations cruciales. Ainsi, 20% de l'électroménager, en France, est vendu pour la fête des mères !

Comme d'habitude, j'ai envie de dire...

Le colloque durant une journée entière, tout le monde a eu droit à sa pause de midi. Toutefois, celle-ci avait un léger inconvénient :
Dodooo...

Et je ne vous parle pas du coktail qui se déroulait en fin de journée ! J'ai passé une bonne nuit après tout ça...

Blague à part, les participants nous ont offert des débats de qualité, et nous ont donnés rendez-vous en 2050, histoire de voir si la situation des femmes au sein de l'administration aura évolué en bien, d'ici-là.

Pour compléter cet article ni précis, ni sérieux, deux liens intéressants, ainsi que quelques extraits de mes notes prises sur place :

Présentation du colloque

Intervention de Jean-Marc Sauvé, Vice-Président du Conseil d'Etat, lors du colloque

Le pourcentage des femmes actives, en France, est de 47%, tandis qu'il est de l'ordre de 58% lorsque l'on ne s'intéresse qu'aux salariés de la fonction publique.
La mixité dans les sous-marins n'est prévue que pour 2017, lorsque les bâtiments adaptés sortiront des chantiers. D'ici-là, les femmes ne sont pas acceptées à bord.
Au sein de la police, plus on monte en grade et plus il existe d'inégalités en matière de recrutement.
LA CULTURE C'EST COMME LA CONFITURE ETC...
Lundi 26 Juillet 20:29 » vu 24186 fois, []
Catégorie : Choses pas rangées
Mmh, de plus en plus cra cra

Avec mon année de fac (Non, les étudiants ne passent pas leur temps à glander sur une terrasse de café ) j'ai raté pas mal de choses. Maintenant que je suis en vacances, je peux me déchaîner. Surveillez donc les petits changements qui risquent d'apparaître dans la colonne de droite.
Pour terminer, je me permets de vous conseiller d'aller voir le film "La vie sauvage des animaux domestiques", vrai/faux documentaire sur une ferme laissée à l'abandon. Y a André Dussolier en voix off, cela mérite tout de même le déplacement, non (Et puis y a des bébés animaux aussi) ?
Me contacter

Nom
Clara
Date naissance
Un 28 février
Passions
Le dessin, l'écriture, un peu de lecture, le ciné... Ouais en gros un tas de trucs !
Sport
Hum... J'aime bien le sprint et la baston (la sympa avec mon frangin XD)
Livre de chevet actuel
"De la maladie" de Virginia Woolf
Musiques
De tout et du n'importe quoi.
Films
Beaucoup, beaucoup de choses ! Je donne quelques exemples : "Les enfants de la Pluie", "Si tu tends l'oreille", "Paï", "Le Royaume des Chats", "Escaflowne le film", "Star Wars" etc...
Manga/Anime
- X-Day
- Millenium Actress
- Kimi wa Pet !
- Speed Grapher
- Les princes du thé
-Les Visions d'Escaflowne
-Bride Stories
-Lovely Complex
-Rough
D.A/Série
- Code lyoko
- Monsieur Bébé
- Nestor Burma
- Oban Star-Racers
La chanson que j'ai dans la tête maintenant tout de suite
"Licence to kill" de Gladys Knight
Ma dernière sortie au cinéma
"Deadpool"
Ma dernière expo
"James Bond"